OR ET ARGENT POUR LE CANADA À LA COUPE DU MONDE PISTE DE MILTON

Milton, le 3 décembre 2017 – L'équipe canadienne a remporté ses deuxième et troisième médailles samedi, à la Coupe du monde piste UCI Tissot, au grand plaisir de la foule partisane. Notre formation de poursuite par équipes féminine s'est adjugée la médaille d'or, tandis que Allison Beveridge a remporté la médaille d'argent de l'Omnium féminin.

Le Canada est arrivé en position de favori dans la compétition de poursuite par équipes, et n'a pas déçu ses supporteurs lors de la finale pour l'attribution de la médaille d'or contre la Nouvelle-Zélande. Notre équipe, composée d'Ariane Bonhomme, Kinley Gibson, Annie Foreman-Mackey et Beveridge a poursuivi la formation néo-zélandaise, la rattrapant même lors du dernier kilomètre de course, ce qui mettait fin automatiquement à l'épreuve. La France a pris la médaille de bronze.

Moins de 30 minutes après avoir mené l'équipe de poursuite à la médaille d'or, Beveridge est revenue en piste pour la quatrième et dernière épreuve de l'Omnium, composé de quatre courses. À l'amorce de la course aux points finale, Beveridge occupait la seconde position, derrière la Japonaise Yumi Kajihara, et avec quatre points d'avance sur la Britannique Eleanor Dickinson. Kajihara s'est avérée intouchable, remportant sa quatrième épreuve de suite pour s'assurer de la médaille d'or avec 154 points. Pendant ce temps, Beveridge et Dickinson se sont livré bataille pendant toute la course pour la médaille d'argent, Beveridge résistant finalement pour s'emparer de l'argent avec deux petits points d'avance sur sa rivale.

«Je savais qu'aujourd'hui je devrais probablement courir la poursuite par équipes et l'Omnium» a déclaré Beveridge, qui ajoute : «Mais je n'avais pas réalisé à quel point les deux épreuves étaient rapprochées dans le programme. Ça a été une journée très occupée, mais très bonne dans l'ensemble. J'avais les jambes un peu fatiguées avant la dernière course. Je voulais essayer de rejoindre la Japonaise, mais je me suis rendu compte que je devais aussi défendre ma deuxième place. J'avais vraiment les jambes très lourdes à la fin de cette épreuve! Je suis un peu déçue de ne pas avoir pu gagner les deux médailles d'or, parce que monter sur la plus haute marche du podium et chanter votre hymne national chez vous est quelque chose de très spécial. Le fait saillant pour moi a sans aucun doute été la poursuite par équipes.»

Dans les autres épreuves, Hugo Barrette est parvenu à se qualifier pour la finale du Keirin masculin, prenant la sixième place du classement général, et Walsh s'est qualifié en 14e position au sprint féminin, mais a été éliminée après le premier tour.

Cycling Canada